D’une revendication, c’est presque devenu une expression courante. Le combat pour le Tibet libre est symbolique du délire militant français et de sa volonté d’ingérence. Le Tibet est une province reculée située dans un pays de l’autre côté de la planète et qui a sa propre civilisation. Connaissez-vous simplement la Chine?

Cette unique question fait déjà rager le militant français. Pour celui-ci, il n’est pas nécessaire de connaître la Chine pour militer en faveur d’un Tibet libre. Il suffit uniquement d’écouter les plaintes des tibétains et des dissidents chinois. Vu de France, ce qui se passe dix mille kilomètres plus loin est très simple, car il ne s’agit ici ni du Tibet, ni de la Chine et encore moins des chinois.

Il s’agit de la France et de l’image que nous voulons en donner aux yeux du monde. Nous sommes le pays des droits de l’homme, nous avons à coeur de défendre cette idée dés que les regards, les esprits et surtout les caméras se tournent vers nous. Il importe peu que les enjeux nous dépassent, que les connaissances nous manquent et que la complexité de la chose nous échappent. Nous devons être contre les méchants et aucun acte n’est assez fort pour montrer notre détermination à faire triompher la démocratie et ses droits de l’homme qui font notre identité.

Tibetlibre_01

 

Le français est prétentieux. Il se dit que le monde entier devrait fonctionner comme la France fonctionne, avoir les même mentalités, les même aspirations et qu’il serait bon de dupliquer son système démocratique partout où la dictature sévit. La démocratie française est et doit être un exemple pour chaque pays, peu importe la civilisation locale, son histoire, son éducation, ses traditions, sa culture et son développement. Il s’agit uniquement de nous, français, militants véhéments et vindicatifs, et de l’image que nous voulons montrer.

2008_Olympic_torch_relay_Paris_Jin_Jing_3

L’athlète chinois paralympique Jin Jing en fauteuil roulant se faisant agressée
par un militant pro-tibétain qui veut lui prendre la flamme. Est-ce que cela vous fait réfléchir?

 

 

Malheureusement, nous ne croyons pas vraiment en la démocratie, le choix des dirigeants par le peuple. Nous voulons simplement imposer notre choix d’ici aux peuples d’ailleurs. Nous avons hurler de joie à la chute des dictateurs à la suite des printemps arabes et avons hurler d’horreur quand leur population ont choisis d’eux même leur dirigeants.

Les français voient les chinois comme un peuple soumis, malléable et dociles. Ils n’auraient pas droit à la parole et seraient soumis à un régime policier impitoyable.

Connaissez-vous la Chine?

Evidemment que oui, les chinois mangent du riz cantonné, des raviolis aux crevettes et des nems. Si vous pensez ça, votre T-shirt « Tibet libre » doit être à côté de celui du Ché ou de celui des Rolling Stones.

Tibetlibre_03

 

Après de nombreux et longs voyage en Chine, voici le résumé de ma pensée: le gouvernement actuel est le seul à même de pouvoir gouverner, rassembler et fédérer la Chine, un pays de 1,5 milliards d’individus divisé en 33 provinces et 54 ethnies. Ethnies: groupes qui non savamment mélangés produisent guerre civiles et génocides. La Chine est un pays qui a 4000 ans d’histoire en héritage et qui faisait partie du tiers monde il y a 30 ans. Un pays où tout le système éducatif et les infrastructures sont encore à faire dans et hors des villes. Un pays où le peuple n’a aucunement la langue dans sa poche et est capable, par exemple, d’organiser un boycott à l’échelle nationale de grands groupes agroalimentaire uniquement pour les forcer à améliorer la qualité de leur produits. Le gouvernement chinois est le seul a savoir et pouvoir gérer son peuple. Les chinois peuvent se montrer violents, mobilisés et déterminés. Pour faire simple, il ne faut pas les faire chier. Le gouvernement chinois le sait fort bien et sait aussi qu’il ne reste en place que grâce à la bonne volonté de son peuple. Si une minorité de chinois – ce qui sur un 1,5 millards de personnes fait beaucoup de monde – grondaient, le gouvernement chinois serait dépassé. L’entretien de la fierté nationale et le maintien de l’unité permet de contenir un peuple dont les colères sont violentes. Le gouvernement n’a pas le droit de trébucher et nous pauvres français essayons de lui faire des croche-pieds. C’est pathétique. Les militants français pro Tibet font simplement l’erreur de sous-estimer les dirigeants chinois qui connaissent bien mieux leur pays que les militants du dimanche.

Il est assez fascinant de constater à quel point les européens prennent les chinois pour des imbéciles. Les business man expérimentés savent à quel point les chinois sont dur et doués. Nous n’avons rien à leur apprendre de cette manière.

 

Exemple: une manifestation antinucléaire fait céder le gouvernement chinois

chine__une_manif_antinucleaire_fait_ceder_le_gouvernement_chinoi

Article sur la manifestation

« Le monde est un livre et celui qui ne voyage pas n’en connait qu’une page ».

Découvrez ce que veut dire le sens de l’expression « une autre civilisation ». Vous comprendrez que le T-shirt « Le tibet libre » en France est aussi ridicule que le T-shirt « La corse libre » en Chine. Ce militantisme dénué de fond n’a aucun effet sur place, sauf à attirer les foudres de la totalité des chinois. Les dissidents ne représentent qu’une goutte dans l’océan. Je vous invite vraiment à voyager. La France n’est ni au centre du monde ni au centre des esprits. Celui qui ne voyage pas n’a même pas conscience qu’il peut y avoir d’autre page dans le livre du monde.

 

 

 

Publicités

Un commentaire sur « Le tibet libre »

  1. Bravo pour cet article. Très proche de ma conviction personnelle. Ça me rappelle une discussion un peu houleuse que j’avais eu sur mon blog à ce sujet http://www.legastronomeparisien.fr/paris/paris-75001/yamtcha-de-lenthousiasme-a-la-deception/

    Pour remettre rapidement les choses à perspective, il ne faut pas oublier que les tibétains et les chinois c’est une très longue histoire. Successivement les deux peuples se sont mutuellement dominés au fil des siècles. Par ailleurs entre le 17 et le 19ème siècle les tibétains ont bénéficié de la protection des chinois, repoussant par exemple à plusieurs reprises les troupes népalaises. Le Tibet a ensuite jouit d’un demi siècle d’autonomie complète avant en effet du subir les effets de la révolution culturelle de Mao. Mais seulement les atrocités commises au Tibet du fait de la révolution culturelle ne sont pas l’exclusivité des tibétains. Tous les chinois croyants à travers tout le pays ont payé très cher cette période. Comme vous le dites dans l’article, l’obsession des dirigeants chinois ces dernières décennies c’est l’unité de la Chine. Il faut les comprendre, les conflits intérieurs en Chine ont faits prendre bcp de retard au pays. Sans cette recherche de l’unité sans exception, la Chine ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui. Les dirigeants chinois encore aujourd’hui sont dans cette logique et font tout pour conserver cette unité avec le tibet comme avec d’autres régions. La Chine injecte des milliards pour tenter de développer la région. Du point de vue de bcp de chinois, la situation actuelle est vécue comme de l’ingratitude de la part du peuple tibétain. Je comprends que pour les religieux du Tibet, tout ça n’ait que peu de sens mais effectivement en tant que français il faut vraiment chercher à comprendre toute la complexité de la situation avant d’aller s’indigner à tord et à travers au moindre battement de cil du dalaï lama.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s