La pensée élaborée est ce qui nous différencie des animaux. Mais quel est notre condition quand notre instinct nous amène à suivre le prêt-à-penser? Les penseurs géniaux même unanimement reconnus ne doivent ni nous aveugler et ni nous paralyser. Notre pensée doit s’éduquer mais pas s’anesthésier.

«Think different», le slogan d’Apple, en français «Pensez différemment», reprend une idée très répandue, tellement cool, tellement sympa. On se dit immédiatement que nul ne peux aller à l’encontre de cette idée qui veut que chacun doit avoir sa pensée propre, sa manière bien à lui de voir les choses et ne doit pas suivre le troupeau. Cette idée parle de liberté et d’individualité. Chacun d’entre nous estimant que nous valons mieux que la masse parce que nous pensons différemment.
C’est une idée séduisante, trop séduisante. Rappelons qu’il s’agit d’un message publicitaire et que le but est de vous faire acheter leurs produits. Au delà du slogan, c’est une idée devenue populaire et inattaquable. Nul n’a le droit de ne pas penser différemment. Une personne qui ne penserait pas différemment des autres serait sans caractère, sans conviction, sans personnalité et donc sans intérêt. Un mouton stupide uniquement bon à paître. D’une idée à priori majestueuse, nous arrivons au pire de la dictature moderne. Celle qui vous impose devant tous de vous comporter d’une manière précise, ici de vous montrer différent.
Vous avez le droit de penser comme la personne que vous voulez, comme la masse si vous le voulez car vous y avez bien réfléchi. La seule et unique chose que vous devez vous imposer est d’y penser vraiment. Réfléchissez-y et déterminez ce que vous en pensez vraiment. Peut être penserez vous différemment alors ou peut être pas. Ne vous imposez pas de le penser différemment simplement par soucis de différence.

Cette dictature de la pensée populaire est partout et aujourd’hui sur les réseaux sociaux. Bien souvent sous forme de texte préconçus sur des images formatée. Mis en image, le message devient une semblables à une icône. Ne laissez pas ces images penser à votre place et ne vous laissez pas berner.
Quelques exemples:

life-begins-at-the-end-of-your-comfort-zone

«La vie commence au delà de votre zone de confort.»

«Ne faites pas les choses pour briller auprès des autres mais faites le pour vous.»

«Sans musique, la vie serait une erreur.»

«Une vie sans erreur ne vaut pas la peine d’être vécue.»

969850_10151490196848937_2100209086_n

Vous avez le droit de dire merde à ces conneries, vous avez le droit de trouver qu’une vie tranquille est une belle vie. Vous avez le droit de faire les choses en pensant au regard des autres si c’est votre carburant et que cela vous permet d’avancer ou simplement parce que vous en avez vraiment envie!
Peu importe pourquoi, peu importe comment, avancez. Vous avez le droit de trouver que la musique vous emmerde et que votre vie n’est pas une erreur sans elle même si Nietzsche pense le contraire.

Les pensées des grands penseurs sont d’ailleurs les pires dans ses dictatures de la pensée unique car on vous interdira de penser différemment d’eux car vous n’êtes rien que l’ordinaire.

La seule chose à laquelle vous devez vous sentir contraint et forcé est de penser vraiment à toutes idées et toutes choses que vous rencontrez. La dictature de la pensée unique est partout.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s